Il y a quelques mois, cétait au tour des porte-clés "vivants" (2) de faire le buzz : principalement vendus en Chine, ces porte-clés en plastique renferment un petit animal (lézard, tortue ou poisson) ayant la particularité dêtre vivant, car sil se contentait dêtre mort et figé.
Alors qu'elle tentait de libérer une de ces femelles, la vétérinaire espagnole Karmele Llano, a été "menacée avec des couteaux et des machettes" avant qu'elle ne fasse intervenir la police de l'État.
Nous avons dû recourir à la police de lEtat, qui a envoyé environ 30 agents.
Flickr CC, nous les mangeons, nous les faisons travailler, nous les utilisons comme cobayes pour nos tests en tous genres, nous nous habillons de leur peau, nous les parquons et en faisons des distractions, nous les exhibons pour le profit, nous les envoyons au casse-pipe.Selon le vétérinaire, il sauna echangiste annemasse est courant, en Thaïlande, « dutiliser des bordels avec des orang-outans femelles comme divertissement pour les clients du sexe, ou lexposition danimaux dans les cirques.Un terme violent auquel fait notamment allusion Shaun Monson en introduction de son film.Après le scandale des tortues vivantes en guise de porte-clés en Chine, cest au tour de lAsie du Sud-Est de faire parler delle.Vous vous souvenez de vos cours de philo : «je pense donc je suis» de Descartes, repris depuis, cest vrai, par lhumoriste Gaspard Proust : «je pense donc je suis mais je men fous».Nous lavons emmenée à notre centre de réadaptation.
Si nous sommes tous en mesure de pointer du doigt ces pratiques qui heurtent nos sensibilités voire nous révulsent (corridas, élevage industriel, animaux de laboratoires, business de la fourrure nous serions bien naïfs de considérer que les diverses maltraitances animales connues à ce jour aient.
A Bornéo, une fondation en faveur de la protection des oran-outang a organisé la libération dune jeune femelle de la race qui venait de passer plusieurs années en captivité, prostituée dans un bordel de campagne.«Le nouveau-né» de Chanee, pour la protection des gibbons.Les faits remontent à 2007 mais linformation a été massivement diffusée il y a quelques semaines seulement.Specisme : sommes-nous des nazis à légard des animaux?Son credo : «donner aux grands singes le droit à la vie, la liberté et à ne pas être torturés».Des femelles orang-outans prostituées dans des bordels.Ce specisme ainsi dénoncé revêt des formes toujours plus nombreuses dont certaines ont été citées plus haut.Nous leur faisons prendre tous les risques que nous nosons courir, nous leur faisons subir tous les dommages que nous refusons de nous infliger, nous disposons deux à notre gré, ramenant ces êtres vivants au rang dobjets dont nous pouvons disposer à volonté, leur niant.Cette pétition sindigne également contre la «découverte à Bornéo dun what should i name my baby girl quiz orang - outan femelle de 12 ans, qui avait été complètement rasé, lavé et parfumé, et avait même du rouge à lèvres.» La vétérinaire espagnole Karmele Llano, qui a tenté de libérer ces animaux, affirme.

Les orangs-outans sont menacés d'extinction en Indonésie en grande partie à caise de la déforestation.
Une vidéo (en espagnol) illustre très bien les faits.


[L_RANDNUM-10-999]