L' année suivante, les Blackhawks signent un contrat de 62,8 millions de dollars avec Marián Hossa, un des agents libres les plus convoités de l'inter-saison 89 après avoir laissé partir Nikolaï Khabibouline, qui signe avec les Oilers d'Edmonton 90, et Martin Havlát qui part pour.
La suite est moins bonne et, entre le 29 octobre et le 24 décembre, ils ne remportent que cinq victoires pour treize défaites et six matchs nuls ce qui les fait descendre à la quatrième place de la ligue, dernière place qualificative pour les séries.En battant les Canadiens 4-2 au premier tour, ils se qualifient à nouveau pour la finale mais perdent contre les Maple Leafs sur ce même score.Les saisons suivantes sont encore plus moroses, l'équipe terminant trois années de suite à la dernière place de la LNH avec 244, 280 et 241 buts encaissés lors des différentes saisons.(en) Les Hawks établissent un record de points sur le m?id524422 site officiel du club.Chicago entretient l'espoir d'une nouvelle finale de Coupe Stanley en égalisant à trois matchs partout mais, dans le septième et dernier match de la série, ils s'inclinent en prolongation et doivent abandonner leur titre.Menés 1-0, les Black Hawks égalisent en début de deuxième période grâce à Reggie Fleming et prennent l'avantage à 1 minute de la fin echange cheque ancv contre argent de la période grâce à un but de Ab McDonald.Les travaux du United Center débutent en avril 1992 et l'inauguration a lieu le pour un coût final de 175 millions de dollars.(en) Triple Gold Club sur l' iihf.Les Blackhawks éliminent ensuite les Canucks de Vancouver 4 à 2 pour retrouver les Sharks en finale d'association.Numéros retirés modifier modifier le code Certains numéros portés par des joueurs qui ont marqué l'histoire de la franchise ont été retirés et ne pourront plus être portés par aucun joueur des Blackhawks 137.Ils remportent le premier tour des séries 4-2 contre Nashville puis éliminent pour la troisième année consécutive le Wild du Minnesota, en seulement quatre matchs.
Norris et Arthur Wirtz, actionnaire minoritaire des Red Wings, prennent la direction de la franchise.
L'équipe entraînée par Muldoon est composée alors des défenseurs Duke Dukowski, Art Townsend, Bobby Trapp et Percy Traub ; des ailiers Ken Doraty et George Hay ; des deux centres Dick Irvin et Charles McVeigh tous anciens joueurs des Rosebuds et de Art Duncan, défenseur.
En effet, les Black Hawks terminent deuxièmes de leur division, comme la saison précédente mais, pour la première fois de leur histoire, ils se qualifient à l'issue du premier tour des séries éliminatoires en battant les Maple Leafs de Toronto pendant la prolongation du deuxième.Lors de la saison, les Blackhawks remportent leur division pour la treizième fois en 24 saisons mais sont éliminés dès les finales de division par les Blues de Saint-Louis.Il est mis en place en 1924 et récompense le champion de la saison régulière.Seconds de leur division derrière les champions en titre, les Red Wings, ils éliminent tour à tour les Flames de Calgary puis les Canucks de Vancouver en six matchs à chaque fois pour finalement jouer contre Détroit en finale de conférence.Cette saison, le gardien Sam LoPresti enregistre un record pour un match de la LNH avec 83 arrêts sur 86 tirs lors d'une défaite contre les Bruins de Boston, futurs vainqueurs de la coupe Stanley.Références modifier modifier le code a et b Jason Skog 2008,. .Alors qu'il reste trois matchs à jouer pour les Black Hawks et quatre pour les Red Wings, le match suivant entre les deux équipes peut s'avérer décisif pour l'accession aux séries.(en) Les Blackhawks deviennent la deuxième équipe à obtenir une place en play-off sur le site officiel de la LNH.




[L_RANDNUM-10-999]